• Maëlle Nagot

Paris en poésie

La Ville-Lumière a inspiré bien des poètes, et elle en garde des traces ! Suivez le guide...

Inaugurée le 14 juin 2012 au 4 rue Férou, cette reproduction intégrale du « Bateau ivre », texte célèbre d’Arthur Rimbaud, occupe l’enceinte de l’hôtel des impôts !



La maison de Victor Hugo

6 place des Vosges, 75004

Ce célèbre musée a été créé en lieu et place de l’appartement où vécut Victor Hugo de 1832 à 1848. Il retrace la chronologie de sa vie avant, pendant et après l’exil. Saviez-vous que le dessin de ces panneaux a été conçu par Victor Hugo lui-même ? Il en a fait présent à sa maîtresse, Juliette Drouet. Un talent de décorateur méconnu !




La fausse maison de Molière

31 rue du Pont-Neuf, 75001

Molière serait né ici en 1620, comme en témoignent ce charmant buste et cette plaque. Que nenni ! Il est né en 1622 au 96 rue Saint-Honoré, non loin de là. La plaque erronée a vraisemblablement été posée par un propriétaire soucieux de rehausser la valeur de sa maison.




Le pont d’Apollinaire

Pont Mirabeau, XVe-XVIe

Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm de Kostrowitzky, a écrit ce célèbre poème en hommage à son amante Marie Laurencin, peintre et graveuse : il empruntait ce pont pour se rendre chez elle.




Un coin de Roumanie dans le Ve

14 rue Jean de Beauvais, 75005

Le sculpteur Ion Vlad réalise en 1989 cette statue à l’effigie du poète roumain Mihai Eminescu. Né en 1850 et mort de la syphilis en 1889, celui-ci est l’auteur d’un seul recueil, publié en 1884, qui lui vaut d’être aujourd’hui le poète le plus célébré de Roumanie.




Un havre de poésie au cœur du Bois de Boulogne

Créé en 1954 à côté du jardin des serres d’Auteuil, le Square des Poètes est fleuri de bustes d’auteurs et de plaques commémoratives rendant hommage à leurs plus grands textes. Ci-contre, Victor Hugo sculpté par Auguste Rodin.




L’hommage du peintre au poète

Square Laurent-Prache, 75006

Pablo Picasso et Guillaume Apollinaire se rencontrent en 1905 et nouent aussitôt une très forte amitié, mais Apollinaire meurt prématurément en 1918. Picasso lui dédie, en 1959, une tête sculptée de Dora Maar, qui fut son amante et sa muse.

RETROUVEZ CULTURE PIC SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

Culture Pic - Devenez votre propre guide

contact@app-culturepic.com